Marthe Élisabeth Barbaud-koch (1862- Après 1928) – Jeté De Fleurs, Daté 1907

Magnifique tableau représentant un jeté de fleurs de la peintre lyonnaise Marthe Elisabeth BARBAUD-KOCH.
Huile sur toile (d’origine),  signée et datée 1907 en bas à droite.
Peintre de fleurs. Ecole lyonnaise, élève de Jules Ferdinand Médard.
Très beau cadre doré d’origine.

Dimensions :
Hors cadre: Haut. 73 X Long. 114 cm
Avec cadre:  Haut. 109 x L. : 153 cm

Marthe Élisabeth Barbaud-Koch est une peintre de fleurs de l’École Lyonnaise, née à Lyon en 1862, morte à Toulon après 1928.
Marthe Élisabeth Barbaud-Koch naît Marie Élisabeth Marthe Koch le 22 décembre 1862 à Lyon (3e arrondissement)1. Son grand-père paternel est Sébastien Koch, commis négociant à la Guillotière, marié à Maria Gloniwska, née à Auxerre. Le père de la peintre est Jean-François Koch, négociant à la Guillotière né le 07 février 1837 et sa mère Marie-Gabrielle Bély, née à Lyon le 12 mai 1832.

Elle étudie avec Sophie Olivier, peintre de paysage et de portrait, Loubet, Bourguereau et Élie Laurent, peintre de paysages et de décors religieux.
Mais c’est surtout avec Jules Ferdinand Médard (1855-1925) qu’elle apprend les techniques de la peinture de fleurs.
Elle a probablement été à son cours situé quai Saint Antoine où elle rencontre peut être Thérèse Guérin.

En 1884, elle épouse Armand-Pierre-Émile Barbaud, légiste.
Leur mariage est annulé par jugement le 11 août 1902.

Elle commence sa carrière à Paris quelques années, avant de revenir sur Lyon un long moment. Elle termine sa vie à Toulon.

En 1901, la ville de Lyon lui achète un tableau : Chrysanthème.

Marthe Élisabeth Barbaud-Koch meurt après 1928 à Toulon.

 

Etat de l’objet: Très bon état

Catégorie :
Share